Les phototypes - Comprendre votre peau - Beauté Mag - Synbionyme

Tout le monde l’a toujours su : toutes les peaux ne réagissent pas de la même façon lors d’une exposition solaire. Mais ce n’est qu’en 1975 qu’un dermatologue de Harvard a l’idée de distinguer les différents types de peau en fonction de leur sensibilité au rayonnement ultraviolet et de leur aptitude à bronzer. Le Dr. Fitzpatrick les classe alors en six catégories - les phototypes -, au sein de la classification qui porte désormais son nom. Celle-ci permet d’évaluer, pour chaque type de peau, le risque lié à l’exposition au soleil et l’importance des protections requises.

Classification des phototypes

Phototype I

Ne bronze pas, les coups de soleil sont systématiques à la moindre exposition.

Peau très claire, tâches de rousseur, cheveux blonds ou roux.

Phototype II

Bronze à peine ou très lentement, les coups de soleil sont fréquents.

La peau est claire, les cheveux blonds ou roux à châtains, les yeux clairs.

Des tâches de rousseurs apparaissent au soleil.

Phototype III

La peau bronze progressivement, avec peu de coups de soleil.

La peau est mate, les cheveux châtains ou bruns, les yeux foncés.

Phototype IV

La peau bronze rapidement, des coups de soleil occasionnels en cas d’exposition intense.

La peau est mate, les cheveux bruns, les yeux noirs.

Phototype V

La peau bronze facilement, connaît rarement des coups de soleil.

La peau est foncée et les yeux foncés.

Phototype VI

La peau est foncée et n’attrape qu’exceptionnellement des coups de soleil.

La peau est noire, les cheveux noirs et les yeux foncés.

L’origine du phototype

Le phototype dépend principalement des mélanines, ces pigments biologiques produits par les mélanocytes, dont la fonction principale est la protection pigmentaire contre les UV, et dont la concentration détermine la couleur de la peau. Il en existe deux types principaux. La mélanine noire, plus importante chez les personnes à phototype élevé, et la mélanine rouge, prédominante chez les personnes à la peau claire. Seule la mélanine noire, qui renvoie la lumière, protège du rayonnement ultra-violet. Les personnes à la peau foncée sont donc mieux protégées du soleil que les personnes à la peau claire.

Plus la peau, les cheveux et les yeux sont clairs, plus les risques de complications au soleil sont importants. Les personnes au phototype faible, parce qu’elles sont plus vulnérables, ont besoin d'une protection plus marquée contre les UV. Il importe donc de bien identifier son phototype afin de choisir une crème solaire adaptée.

Conseils au soleil

Phototype I, II

Suivez nos conseils généraux de prévention et utilisez toujours un produit de protection solaire d’indice SPF 30 ou davantage. Portez des vêtements qui vous protègent et recherchez les zones d’ombre en extérieur, en particulier entre 12 h et 15 h, lorsque les rayons du soleil sont les plus agressifs. Chaque mois, contrôlez votre peau de la tête aux pieds, en portant une attention toute particulière aux taches cutanées. Enfin, faites faire une fois par an un contrôle chez votre médecin dermatologue.