Le Microbiote cutané ou la vie secrète de notre peau - Comprendre votre peau - Beauté Mag - Synbionyme

Synbionyme / Beauté Mag / Comprendre votre peau Le Microbiote cutané ou la vie secrète de notre peau

Comprendre comment la peau maintien en équilibre son délicat écosystème est une étape essentielle à la compréhension des mécanismes en jeu dans le maintien de la santé de la peau et de son apparence.

La connaissance de la vie secrète de la peau n’est pas réservée aux seuls spécialistes et mérite d’être diffusée à toutes celles et ceux qui accordent de l’intérêt à l’apparence et la santé de leur peau.

Le Microbiote cutané ou ensemble des microorganismes vivant sur notre peau est à la base de sa santé, de son apparence et même de la manière dont nous la ressentons.

Les déséquilibres dans la composition du microbiote sont associés à de nombreuses affections cutanées soit pathologiques comme l’eczéma, l’acné, les pellicules ou les allergies, soit non pathologiques comme la peau sensible, sèche ou irritée ou encore le manque d’éclat et le vieillissement prématuré.

Récemment, se sont développées de nouvelles technologies cosmétiques permettant de restaurer, maintenir et renforcer l’équilibre de notre précieux écosystème cutané.

Le Microbiote cutané c'est quoi?

La peau est l’organe le plus grand de notre corps avec une surface de près de 2 m2.

La peau présente des environnements très différents qui varient en termes de température, de quantité de sébum, d’hydratation, de pH, d’exposition aux rayons UV ou de topographie. Selon les localisations la peau peut être grasse comme sur le visage, le torse ou le dos. Elle peut être humide comme dans des plis enfin elle peut être sèche comme la paume des mains ou la plante des pieds. C’est un peu comme un désert et une forêt tropicale, les espèces vivantes seront assez différentes. Ainsi en va t-il de la peau. Chaque espèce de microorganisme choisit son lieu de résidence, là où il pourra s’épanouir et trouver la nourriture qui lui convient.

 

Immédiatement après la naissance la peau du nouveau-né va se couvrir des microorganismes de la maman et de l’environnement. Cette colonisation cutanée néo-natale est d’une importance cruciale dans le développement du système immunitaire et notamment dans sa capacité à apprendre à tolérer ce qui doit l’être.

La majorité des microorganismes vivant sur notre peau est dite commensale (amie de la peau). Ces microbes amis nous protègent contre les microbes dangereux pour notre peau et éduquent notre immunité.

Nous développons ainsi une relation symbiotique mutualiste avec notre microbiote : nous leur offrons un habitat et de la nourriture en échange de quoi, ils nous protègent des mauvaises bactéries.

La composition précise du Microbiote cutané varie entre les individus, un peu comme un marqueur génétique, mais varie peu dans le temps au sein d’un même individu.

Le maintien de l’équilibre entre les différents microorganismes est essentiel au maintien de la santé de la peau.

A quoi ressemble un microbiote cutané sain

Vous l’avez compris, la peau peut être définie comme un écosystème complexe et dynamique, un peu comme le serait un étang, si les algues naturellement présentent viennent à se développer intensément et empêchent l’eau de s’oxygéner, alors un déséquilibre s’installe. 

A côté du rôle de barrière physique assuré par la couche cornée, le Microbiote cutané assure un rôle de barrière biologique en entrant en compétition avec les espèces indésirables et en interagissant avec notre système immunitaire pour moduler ses réactions.

Lorsque l’équilibre de notre écosystème est rompu, alors notre immunité perçoit un danger et déclenche une inflammation et son cortège de déséquilibres visibles comme invisibles.

Pour que la peau reste calme il faut que le Microbiote reste équilibré. Or les agressions quotidiennes de l’environnement (rayonnement UV, air conditionné, stress émotionnel, usage intempestif de cosmétiques mal adaptés etc…) modifient l’équilibre de notre Microbiote et déclenchent une inflammation à bas bruit ; première responsable de l’accélération du vieillissement externe de notre peau et de ses imperfections.

Un Microbiote sain est donc un Microbiote diversifié et équilibré. Aucune espèce ne doit prendre le pas sur l’ensemble de la communauté microbienne.

C’est la raison pour laquelle, l’attention portée au respect du Microbiote est essentielle au maintien de la santé de la peau.

 

Pour aller plus loin : R.Sfriso et coll. In Int.J. Cosm. Science, 2019, 1-11